Browse By

Quand les relations adultères améliorent la vie de couple, conseils pour avoir une relation adultère

Je me suis finalement décidé à franchir le pas : essayer d’autres expériences, m’aventurer dans une relation adultère. Le blogue que ma femme visite souvent: Journée d’une Maman, m’a convaincu que je devais le faire. Pourquoi, arrivée dans le mariage, changent-elle autant et de façon si radicale ? Certes, pour ma femme, il y a une bonne raison mais à la longue, à force d’incompréhensions mutuelles, de non compromis, l’atmosphère conjugale est devenue invivable.

Une histoire qui a bien commencé

Avant de rencontrer ma femme, j’avais cru que les « femmes qui étaient différentes des autres » n’existaient que dans les contes de fée et les comédies romantiques et n’étaient que des histoires à l’eau de rose. Mais lorsque je l’ai rencontrée, il y a environ quatre ans, j’ai laissé mon ironie de coté. Le conte de fée, il était pour moi, ma femme était vraiment différente : intelligente, sexy sans être provocante, sens de la répartie et de l’humour, compréhensive… Je ne m’ennuyais jamais avec elle. Le cadre s’y est aussi prêté. Nous nous sommes rencontrés et nous vivons en Haute Normandie. Rouen, la ville aux mille clochers était un très bon décor pour notre histoire naissante. Après un an de relation, nous avons décidé de nous marier. Et ce fût fait. Nous avons continué dans ce romantisme et dans ce bonheur sans faille, éloigné des problèmes conjugaux, durant encore environ une année, jusqu’à ce que….

Envenimement de la situation

…La situation a changé. Au bout d’à peu près un an de mariage donc, nous avons décidé d’avoir un enfant. Malheureusement, nous n’avons pu en avoir. Et c’est ce qui a entraîné le chaos dans notre couple. Nous avons tout essayé mais ça n’a rien donné. Il y a eu des moments où il y a eu des lueurs d’espoir vite éteintes. Se succédaient alors rendez-vous avec tel ou tel spécialiste et avec, espoir et désespoir. Au début, nous nous sommes soutenus mutuellement. Mais au bout de plusieurs tentatives, désespoir aidant, ont commencé les disputes, puis la métamorphose de ma conjointe. Elle est devenu aigrie, irritable, d’humeur changeante… bref le contraire de la femme que j’ai connue. Elle n’a plus eu le goût de la vie. Et moi de mon coté, entre ses sautes d’humeur et mes sentiments personnelles (car moi aussi, je désirais un enfant), je ne savais plus que faire, j’avais aussi mes propres frustrations. Résultats : disputes, incompréhensions, enfermement sur soi…

La goutte d’eau qui a fait déborder le vase

En fait, j’avais oublié de dire que le problème de notre infertilité, c’était moi. Si au départ mon épouse comprenait, au fur et à mesure des tentatives avortées, elle commençait à manifester des reproches. Et moi, me sentant coupable, je suis tantôt sur la défensive, tantôt dans la tentative de se rapprocher d’elle. Mais plus j’essaye de me rapprocher d’elle, plus elle me fuit et plus les disputes reprennent et deviennent de plus en lus fréquentes. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase, celle qui a conduit à ma situation actuelle, celle qui m’était le plus insupportable était ses propos lors de notre énième dispute. Elle a osé proférer que si elle avait été avec un autre homme, elle aurait déjà eu ce qu’elle désirait tant – ce bébé que je ne pouvait lui donner – et elle n’aurait été que plus heureuse. Interdit et n’en revenant pas, je ne pus placer un mot. Des sentiments contradictoires s’entremêlent dans ma tête : colère, impuissance, culpabilité, rancœur … Je n’arrive pas à croire que ma femme a une pensée adultère. Lorsqu’elle s’est aperçue de mon brusque changement d’air, j’ai su qu’elle regrettait ses propos mais, trop tard. Elle s’est même excusée un peu plus tard, mais j’avais déjà pris ma décision. Je lui ai dit que ce n’était pas grave et que c’était oublié et on s’est endormi. Je n’ai rien laissé paraître.

disputes conjugales

quand rien ne va plus, les disputes y ajoutent leur grain de sel

Les potes bons conseilleurs ?

Après ce premier mensonge auquel s’ensuivirent d’autres, ma vie a pris un autre tournant. Il fut un temps où je ne comprenais pas pourquoi mes collègues et mes potes tardaient à rentrer chez eux après le boulot. Ils programmaient des plans after work dans les bars, boîtes de nuit… Moi pendant ce temps, je ne voulais qu’une chose après le boulot : rentrer chez mon « home, sweet home » et retrouver ma femme chérie. Et dire que maintenant je les envie ! Je leur avais demandé si je pouvais me joindre à eux pour leur prochaine sortie. Un peu surpris mais contents, ils ont accepté. Et c’était parti. Nous étions allés dans un bar. Un de mes collègues était avec une superbe femme. On m’a dit qu’il l’a décrochée sur internet. Je me suis dit que je pourrais aussi m’y mettre. Mes potes m’avaient alors dit qu’il suffisait de cliquer, de remplir quelques infos en toute discrétion.

Aventures adultères sur le net

Arrivé chez moi, c’est ce que j’ai fait. A l’insu de ma femme, je cherchais ce qui m’intéressait sur la toile : des aventures adultères. J’ai vu que le web fourmillait de sites de rencontres adultères. Des centaines et des centaines. (Vous retrouverez une bonne liste ici) J’ai pu constater également que je pouvais ne pas aller jusqu’au rendez-vous, je pouvais contracter des rencontres virtuelles. C’est ce que je fis durant quelques temps. J’ai aussi visionné des vidéos « hard » pour augmenter mes plaisirs. Mais dans la foulée, j’ai compris que cela ne me suffisait plus, je voulais passer à autre chose. Tantôt dit, tantôt fait.

Rencontres adultères : remède ou bombe à retardement pour la vie de couple?

rencontre infidele

les rencontres infidèles peuvent-elles arranger les choses ?

Mon choix s’est tourné vers une collègue qui avait des vues sur moi depuis pas mal de temps. Lors de notre premier rendez-vous, je ne me suis ennuyé une seule fois. Elle était drôle, intelligente… bref comme ma femme à notre première rencontre. Notre relation dure encore actuellement. Mais ma femme ne se doutait et ne se doute de rien. A chaque fois je prétextais le boulot : un grand projet, des rapports à finir, des missions… Me sentant quand même coupable, à chaque fois que je reviens de mes ébats avec ma collègue, j’essaye d’arranger les choses avec ma femme. Je lui fais des petits cadeaux, je lui accorde de petites attentions… Ce qui est étonnant, c’est que nos disputes ont diminué, ça allait mieux. Est-ce le calme avant la tempête ou sommes-nous dans l’oeil du cyclone, je n’en sais rien. Laissons l’avenir nous le dire. En tout cas cette double vie me convient.